Archives pour l'étiquette randonnée

Randonnées Houdemontaises 2017

Le « palmarès » des randonnées et séjours faits avec notre très symapathique club des Randonneurs Houdemontais ! Les premières de l’année en raquettes puis à pied….

Continue la lecture

Nos Randonnées vosgiennes 2012/2013

– Jeudi 19 juillet 2012 :  Château de Salm – sentier des passeurs   
Très belle randonnée qui vous permettra d’avoir des points de vue magnifiques sur la vallée de la Bruche, le massif du Donon, notamment au Belvédère de la Chatte Pendue. Elle emprunte une partie du Sentier des Passeurs où l’association Helicoop fait revivre la mémoire de ces passeurs au travers d’une exposition
d’œuvres
in-situ tous les deux ans.

Trace GPX / 16.6 km / 700 m / profil

Quelques photos

 

Le Massif Vosgien

Ce massif à la fois lorrain, alsacien, voire franc-comtois, couvre sept départements : la Meurthe et Moselle, la Moselle, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Haute-Saône, les Vosges et le Territoire de Belfort. Il possède deux Parc Naturels Régionaux : le Parc des Vosges du Nord, classé « Réserve mondiale de la Biosphère » par l’UNESCO et le Parc des Ballons des Vosges.

Le Massif Vosgien c’est aussi : sa « ligne bleue », ses « ballons » arrondis, ses forêts de sapins, ses paysages féériques sous la neige, ses chaumes tapissées de myrtilles, son fromage si typé, le Munster et ses fermes-auberges… On y est toujours à deux pas d’une curiosité : village médiéval, château fort, abbaye discrètement nichée au fond d’un vallon ou encore une cascade dévalant des roches escarpées.

Un aperçu en images de ce beau massif

C’est finalement un petit paradis pour ceux qui aiment randonner quelque soit leur niveau. A travers ces pages nous essaierons de vous faire partager nos plus belles balades avec circuit, commentaires et surtout album photos.

    La spécificité de ce massif est l’importance de ses refuges vosgiens, souvent bien aménagés et bien utiles, quelques-uns sont gardés, voire équipés de dortoirs pour pouvoir passer la nuit : ce sont souvent ceux du Club alpin, ou de ses fermes-auberges, des fermes situées sur les chaumes donc en altitude qui se sont ouvertes aux activités de restauration et de tourisme continuant ainsi à pouvoir vivre mais aussi permettant d’entretenir et de protéger cet écosystème montagnard fragile.à l’accueil souvent convivial, et où vous pourrez déguster les spécialités régionales, comme une excellente tarte aux myrtilles par exemple… ou même simplement de ses nombreux abris fort appréciés lorsque le temps n’est pas vraiment avec nous… vent, froid, pluie voire neige….

Nos randos perso Nos randos RH