Archives pour l'étiquette Nouvelle-Zélande

Wellington, capitale du pays

Wellington vue du haut du funiculaire

Nous voici arrivés sur l’île du nord et à Wellington, capitale de la Nouvelle-Zélande. Premier grand changement avec l’île du sud, le monde, la circulation, les grands bâtiments…! C’est une ville de bord de mer, qui apparaît au premier abord agréable à vivre ! C’est, apparemment là, que se concentrent les jeunes français émigrés en Nouvelle-Zélande ! C’est la première ambassade nous dit-on ! La plupart des habitations sont perchées sur les collines ceinturant la baie et le centre ville en bas, édifié sur des terres conquises sur la mer et le port. 
La ville faisant face au détroit de Cook est parfois appelée aussi la « cité du vent » ! Il y a, en effet, beaucoup de vent et ce que nous avons eu n’est rien par rapport à ce qui peut souffler parfois en hiver ! Rien n’y résiste, ni tables, ni chaises… Nous découvrons la ville en commençant par la montée par le funiculaire au jardin botanique pour admirer, entre autre, le très beau panorama sur la ville… ! Puis nous redescendons à pied en traversant le jardin botanique pour atterrir au quartier historique du Parlement avec une pause café dans le célèbre Backbencher Pub qui accueillent les hommes politiques depuis des décennies et où trônent leurs marionnettes ! Nous continuons vers la plus ancienne église en bois à l’intérieur magnifique, la cathédrale anglicane Old ST Paul, l’impressionnant musée Te Papa, et enfin le front de mer et Civic Square, centre-ville moderne de Wellington !
Wellington nous fait une agréable impression, l’image d’une ville où il fait « bon vivre » en apparence !

La côte Ouest : de Punakaiki à Abel Tasman National park

Qui dit côte ouest dit vent d’ouest chargé de pluie ! Ici c’est d’autant plus vrai que le rideau de montagnes en arrière de cette côte fait barrière et toute la pluie se décharge sur cette côte ! Continue la lecture

La côte Ouest : de Fox Glacier à Punakaiki

Aujourd’hui nous repartons de Fox Glacier pour Punakaiki . Mais avant de prendre la route nous faisons un détour pour faire le tour du Lake Matheson dans l’espoir de faire la photo « phare » de Nouvelle-Zélande.

 Puis nous prenons la direction Punakaiki avec un arrêt à midi à la petite ville d’Hokitika. Celle-ci a connu son heure de gloire dans les années 1860, lors de la ruée vers ‘or.  C’est aussi la ville du jade et aujourd’hui encore elle est renommée pour ses ateliers de sculpture !

Quelques bijoux souvenirs en jade, une promenade rapide et ventée le long de la mer de Tasman et nous reprenons la route pour Punakaiki…  Nous sommes le long de la Mer de Tasman, célèbre pour ses tempêtes, ses difficultés de navigation et ses nombreux naufrages ! En ce qui nous concerne, les pieds bien ancrés sur terre, nous nous régalerons des vagues énormes s’écrasant sur les rochers dans un bruit assourdissant en essayant d’immortaliser les plus hautes ! Dernier arrêt avant l’arrivée à notre hébergement, les fameux Pancakes Rocks ! Nous avons devant nous le travail de 30 millions d’années : un empilement gigantesque de couches de calcaires érodées entrecoupées par des cheminées où  l’eau de mer est propulsée à la verticale créant d’impressionnants blowholes (trous souffleurs) ou geysers dans un bruit assourdissant ! Plus la mer est déchaînée, et plus les geysers des Pancake Rocks sont impressionnants. Nous pourrions rester des heures, malgré le bruit , à admirer ce spectacle mais en étant bien couverts ! L’idéal est de venir par fort vent et une heure avant ou après la marée haute.

 Après ce spectacle saisissant, nous arrivons sous la pluie à notre hébergement entre la mer et la forêt…. !

Notre hébergement à Punakaiki

Notre hébergement à Punakaikiv

Côté forêt...!

Côté forêt…!

Côté mer de Tasman... !

Côté mer de Tasman… !

 

 

 

La côte Ouest : de Wanaka à Fox Glacier

Après Wanaka, nous quittons les grands lacs, les montagnes et leurs glaciers pour remonter toute la côte ouest avec sa mer de Tasmanie, en direction du parc national Abel Tasman et les Malborough Sounds ! Ce sont nos dernières étapes pour boucler le tour de l’île du Sud !

Continue la lecture

29 et 30 mars : Les Catlins, pointe sud de l’île du sud !

C’est avec un magnifique lever de soleil sur la péninsule que nous partons de Dunedin ce matin pour descendre vers les Catlins.
Nous ferons quelques arrêts sur la route notamment à Tunnel Beach et Nugget Point… des lieux magiques !

Nous nous demandons bien où nous allons atterrir lorsque nous nous engageons dans un chemin forestier un peu étroit et là… surprise ! Notre hébergement « Catlins Mohua Park » est un chalet en bois isolé en pleine forêt et c’est … un fantail, oiseau magnifique qui nous fait l’honneur de venir nous saluer sur notre terrasse ! Mais celui-ci n’arrête pas de bouger tel les colibris et le temps de sortir l’appareil photo… il est déjà loin ! Aussi c’est sur internet que je suis allée en chercher quelques images !

 Nous sommes là dans le Southland, région au climat rude avec des records de pluviométrie et de vent ! Il pleut beaucoup et c’est donc une région de « rainforest » comme ils disent, c’est-à-dire de forêts extrêmement denses presque des jungles, avec des arbres magnifiques, gigantesques et beaucoup de fougères arborescentes et aussi une profusion de lacs et de cascades….

Les balades dans ces forêts luxuriantes sont déroutantes, fascinantes mais aussi un peu frustrantes ! En effet nous évoluons, accompagnés en permanence de chants d’oiseaux très différents que l’on sent juste au-dessus de nos têtes mais que l’on arrive que très rarement à voir, dans cette végétation exubérante et sombre, et jamais à photographier tellement ils vont vite ! En fait on les repère lorsqu’ils s’envolent mais le temps d’orienter l’objectif et… les voilà de nouveau cachés dans les branches et les feuillages épais !
Nous ne savons pas encore comment sera l’île du Nord mais nous avons vraiment l’impression d’avoir commencer par le « Must » de la Nouvelle-Zélande ! La région des Fiordlands et des grands lacs à Queenstown et Wanaka, prochaines étapes ne démentiront pas cette impression !

1er avril : Les Fiordlands, croisière dans le Fjord Doubtful Sound.

Nous voici aujourd’hui à Te Anau, ville sur le lac du même nom, entrée à la région des fiordlands, une étape phare dans notre circuit si la météo veut bien être de notre côté ! C’est, en effet, une région particulièrement arrosée et il est très rare d’avoir du beau temps !
Notre lodge est particulièrement beau et a une histoire particulière : en effet Avant d’être démonté pierre par pierre et remonté à Te Anau, notre lodge a vécu une autre vie, en tant que couvent des Sœurs de la Miséricorde dans la ville minière de Nightcaps, à 100 km environ de la position actuelle. L’intérieur reflète bien cette première destination !
Au programme de notre journée du lendemain une croisière dans les majestueux fjords…
Deux choix de fjords s’offraient à nous :
– le Milord Fjord : très touristique, très étroit comme des gorges, court et accessible en voiture depuis Te Anau par une très belle route !
le Doubtful Sound : plus paisible, plus large mais aussi plus long ! Excursion d’une journée car il n’est accessible qu’en bateau par la traversée du lac Manapouri.
Après avoir vérifié la veille au soir la météo sur les deux fjords, nous avions décidé de réserver Doubtful Sound où la météo s’annonçait plus favorable et où il y avait beaucoup moins de voiture à faire ! Nous ne le regretterons pas car, après un lever plutôt pessimiste, le ciel a bien voulu se dégager et si nous n’avons pas eu grand soleil nous avons échappé à la pluie contrairement à Milord Fjord, et avons eu un temps suffisamment correct pour profiter du décor grandiose du lac Manapouri puis du fjord Doubtful Sound.
Contrairement à certains fjords très étroits, presque comme des gorges, celui-ci est plutôt très large et long avec de nombreuses ramifications entre des montagnes abruptes et parsemées de cascades. Le temps couvert procurait une atmosphère très particulière et l’on n’aurait pas été surpris parfois de voir surgir un « vaisseau fantôme » de derrière une montagne !

Ce fut une journée très forte et sans voiture au grand plaisir de Christian !!

 

15 avril : En route vers le Tongariro National Park !

Ce matin départ de Wellington pour nous diriger vers une partie de la Nouvelle-Zélande bien particulière, la région des volcans actifs dans un premier temps avec le Tongariro NP puis dans un second temps vers Rotorua et le monde des sources géothermiques ! La route est longue jusqu’à notre destination, Château Tongarino Hotel, au pied du fameux volcan Ruapehu, encore appelée Montagne du Destin dans la trilogie du Seigneur des Anneaux ! Donc peu d’arrêt mais un petit détour pour passer au site des Rauwaka Falls !
L’arrivée dans l’historique Château Tongarino Hotel est impressionnante par son architecture et son intérieur !
En plein cœur du parc national du Tongarino il est particulièrement bien situé pour la très belle randonnée Tongarino Alpine Crossing, notre programme de demain !

Rotorua et ses alentours

Le dimanche 17 avril nous quittons le Tongariro National Park pour Rotorua. Nous empruntons la Thermal Explorer Highway ce qui est très significatif des nouveaux paysages que nous allons rencontrer le long de la route jusqu’à Rotorua ! Nous nous arrêterons aux Huka falls et surtout à un premier parc géothermal, « the craters of the Moon » !

 Arrivée de bonne heure, vers 15h à notre hébergement à Rotorua ! Accueil très sympathique du propriétaire et… très efficace !


Que dire de Rotorua ! D’abord que c’est une grande ville pour la Nouvelle-Zélande avec ses 70 000 habitants, environ ! C’est aussi un haut-lieu de la culture maori (35% de la population) et l’endroit idéal pour faire connaissance avec ceux-ci ! C’est surtout l’air saturé de soufre qui vous prend dès que vous arrivez dans la ville et même avant le long de la Explorer Thermal Highway ! C’est, en effet, une des zones géothermiques les plus actives de Nouvelle-Zélande ! Son charme, être située sur un très grand lac, le lac Rotorua, et à proximité d’autres lacs tout aussi charmants comme Blue Lake ou Green Lake… Nous y dormons trois nuits, le temps de bien profiter de la région ! Nous nous promenons agréablement dans la ville même si l’odeur de soufre est quasi permanente ! Impossible de ne pas voir les fumeroles sortir ici et là dans la ville : quelquefois un simple trou au milieu d’un jardin privé… parfois, ce sont les bouches d’égout qui fument, ou dans le parc Kuirau en plein centre ville ! Mais le plus impressionnant est sans conteste, Sulphur Bay, une baie du lac Rotorua que l’on peut longer par un sentier jusqu’à Sulphur Point ! Le nom est révélateur de l’endroit qui est particulièrement imprégné de l’odeur d’œuf pourri  ! On imagine que les habitants ne doivent plus le sentir ! Rotorua et ses alentours sont situés sur la faille volcanique qui s’étend de White Island jusqu’aux impressionnants volcans du Tongariro National Park ! La boue et les vapeurs brûlantes témoignent d’une agitation souterraine toujours menaçante ! Nous occupons nos deux jours sans problème entre la visite de la ville :
– son vieux quartier Maori  » à Ohinemutu :
– Les Gouvernement Gardens et ses anciens beaux bâtiments
– Le lac de Tarawera et le village enfoui par l’éruption du volcan du même nom !
– et enfin la très intéressante Waimangu Volcanic Valley ! Finalement ce seront deux jours reposants dans notre périple intense !

 

La « Tongariro Alpine Crossing »


Ce matin lever très matinal : petit déjeuner à 6h15 pour un départ en navette à 7h ! Programme la célèbre randonnée 
sportive, Tongariro Alpine Crossing, qui nous fait traverser des paysages fantastiques, lunaires entre trois volcans actifs célèbres de Nouvelle-Zélande, et admirer notamment le fameux volcan Ngauruhoe, encore appelé Doom du Motor pour les fans du Seigneur des Anneaux ! Nous nous en sortons plutôt bien avec 7h de marche pauses comprises.. elle est donnée pour 6 à 8h sans pause. 
Nous avançons dans des paysages imposants, impressionnants, très minéraux mais extraordinaires ! Les paysages sont tellement époustouflants que j’ai eu beaucoup de mal à sélectionner les photos dans l’énorme stock fait à nous deux !!

Une fois de plus nous avons eu de la chance avec la météo : un temps idéal pour marcher, ensoleillé sans être trop chaud ! Le lendemain pluie, nous n’aurions pas pu la faire ! Nous roulions vers Rotorua notre destination suivante, cela ne nous a pas trop gêner ! Avec Rotorua nous allons vers un autre paysage étonnant et insolite : les aires géothermales ! 

31 mars : En route vers Te Anau !

Avant de quitter les Catlins pour rejoindre Te Anau, située sur la rive du Lake éponyme et porte vers les fjords, nous prenons le temps de rentrer dans notre appareil photo quelques beaux souvenirs de notre hébergement insolite et de sa forêt entourant notre chalet...
Continue la lecture