L’Otago central et ses grands lacs


Après le lac Te Anau et la région des Fjordlands, pointe sud-ouest de l’île, nous rentrons vers  le centre de l’île et l’Otago ! C’est celle des grands lacs, Lake Wakatipu à Queenstown, Lake Wanake, Lake Hawea…

mais aussi des vraies stations de ski avec notamment Queenstown, la ville des sports extrêmes, ville très touristique située au pied du massif des Remarkables, où nous changeons complètement d’ambiance ! Contrairement à tout ce que l’on vient de traverser, c’est une authentique station touristique importante avec un business énorme autour de tout ce qui est sport extrême sur terre, dans l’air ou sur eau !
Le lendemain de notre arrivée à Queenstown, le 3 avril, nous partons pour une très belle randonnée qui doit nous emmener au sommet du Ben Lomond (1748m) après environ 7h de marche et environ 1000m de dénivelé positif. Mais nos efforts seront récompensés par le panorama spectaculaire sur le lac Wakatipu, les Alpes néo-zélandaises notamment la chaîne des Remarkables jusqu’aux sommets de Mt Aspiring National !

Puis le 4 avril, nous partons vers un autre grand lac, le lac Wanaka, non sans faire un premier arrêt culturel au Chinese Settlement (Arrowtown) !

Chinese Settlement

Chinese Settlement

Arrivés à Wanaka, nous prendrons les services d’un guide francophone qui nous fera découvrir une autre très belle randonnée dans Aspiring National Park : Rob Roy Glacier  track !

Le 6 avril, la route scénique vers le massif des grands glaciers nous ramènera vers la côte ouest : nos regards sont de nouveau fascinés par la mer ici de Tasmanie, les westlands, sorte de marécages aux forêts humides type subtropicale impénétrables, remplies d’arbres natifs gigantesques remarquables et de magnifiques concerts aux « musiciens insaisissables »… ! Un véritable régal !

 

 

 

 

Auckland et sa région !

26 au 28 avril : Auckland et sa région !

Nous voici arrivés pour l’ultime étape à Auckland ! Ce n’est plus la capitale, celle-ci est à Wellington mais c’est vraiment la plus grande ville ! 

Nous commençons par en ressortir dès le mardi pour nous oxygéner dans le Waitakere Regional Park. Situé à seulement 40km d’Auckland c’est un magnifique parc où se trouvent beaucoup de belles plages de sable noir ! Il y a notamment celle de Karekare, célèbre parce que c’est là qu’a été tourné certaines scènes du film de jane Campion La leçon de piano ! Ayant beaucoup aimé le film j’avais très envie d’admirer le lieu ! Nous n’avons pas été déçu loin s’en faut, l’endroit est vraiment sublime ainsi que toute la côte environnante !

20160426 Waitakere Park 09

 Suivant les conseils du prorpiétaire de notre dernier Bed and Breakfast, nous partons le lendemain pour la visite d’une minuscule île de la baie d’Auckland : Tiritiri Matangi Island, mais un véritable sanctuaire pour les oiseaux ! Nous nous félicitons d’avoir eu à temps ce « tuyau » car c’est un vrai paradis ! Nous n’avons jamais eu la possibilité de voir autant d’oiseaux magnifiques sur un si petit espace ! Nous les voyons enfin même si c’est toujours aussi difficile de les photographier surtout avec nos appareils photos un peu « limités » pour ce genre de photos ! Mais c’est un vrai régal de concert et d’images !

20160427 Tiritiri Matangi Island 20

arrive malheureusement la dernière journée que nous consacrons à une découverte un peu plus approfondie du centre ville d’Auckland ! Le tour en est vite fait ! Contrairement à Wellington ce n’est pas vraiment une ville agréable pour se promener et sans doute aussi pour vivre ! Un tour à la skytower, passage obligé malgré tout pour la vue époustouflante sur Auckland et son golfe ! Un peu de shopping pour nos derniers achats ! Un petit tour digestif dans un parc et nous voilà dans notre chambre à essayer de tout faire rentrer dans nos valises !

20160428 Auckland City 03

Voilà ! Les six semaines sont passées trop vite ! Demain envol à 9h pour la France puis….. retour au bercail !

Finalement que retenir de ce pays : que c’est un paradis pour tous ceux qui aiment la nature, le sport notamment les sports extrêmes, la randonnée. c’est vraiment le pays « outdoor » !

La Péninsule de Coromandel !

23 au 25 avril : Péninsule de Coromandel !

Nous quittons Bay of Plenty pour nous diriger vers une destination tout aussi emblématique dela Nouvelle-Zélande : la Péninsule de Coromandel ! Cette grande péninsule remonte à l’est d’Auckland, la protégeant et formant la grande baie d’Auckland encore appelée Hauraki Gulf. Ce samedi 23 nous remontons une grande partie dela côte est de la péninsule avec plusieurs arrêts bucoliques : un pique-nique à la vue exceptionnel sur le Mont Manganui à Tauranga et dernier arrêt « phare » le site de Cathedral Cove ! Un site aux rochers gigantesques qui nous laisse pantois devant le travail que les éléments naturels sont capables de façonner ! 

20160423 Whangamata Whitianga 14

 Après une petite croisière en voilier dans Mercury Bay dimanche, nous quittons ce lundi 25 avril, Whitianga pour une traversée de la Péninsule de Coromandel et rejoindre Auckland, ultime étape de notre voyage !

20160424 croisiere whitianga

Nous partons super bien « briefés » par le propriétaire de notre Bed and Breafast qui nous a préparé carte, explications des points où s’arrêter ! La traversée d’Est en Ouest de la péninsule jusqu’à Coromandel nous plonge dans la montagne et ses forêts superbes ! C’est l’occasion d’admirer de magnifiques spécimens de kauris, vieux souvent de plusieurs centaines d’années ! La route est très étroite et sinueuse, je serre les fesses, Christian stresse un peu mais cela en vaut la peine ! Puis ce sera la descente le long de la côte ouest avant de remonter sur Auckland par une très belle route côtière ! Les vues sur les différentes baies sont toutes plus spectaculaires les unes que les autres ! 

20160425 Whitianga Auckland

 L’arrivée dans la circulation plus qu’intense, les grands immeubles, le bruit, etc… nous fait drôle ! Nous avions beaucoup oublié cette vie là depuis six semaines !

Bay of Plenty et White Island

21 et 22 avril : Bay of Plenty et White Island !

 20160422 Whakatane Whangamata 09

jeudi 21 avril : Lever matinal pour une expérience inédite pour tous les deux, l’expédition sur l’île volcanique White Island ! Après une traversée d’une heure et demie environ, un peu houleuse sur la fin, les vagues du Pacifique venant frapper le bateau par le côté, nous débarquons sur l’île ! Nous sommes tout de suite saisis par le paysage « lunaire » et très particulier qui s’ouvre devant nous, agrémenté d’odeurs très fortes notamment de soufre ! La partie la plus impressionnante est le lac d’eau acide du jeune cratère, bouillonnant et fumant ! La dernière éruption, certes mineure, a eu lieu en 2000, ce qui à l’échelle géologique est hier !

L’après-midi sera beaucoup plus bucolique avec une balade très tranquille et très sympathique, à Ohope, petit village côtier le long de la magnifique baie ! C’est ce condensé de paysages aussi différents sur un espace très proche qui fait en partie le charme de la Nouvelle-Zélande !

20160421 While Island 16 20160421 Ohope 05 20160422 Whakatane Whangamata 02
White Island Ohope vers Whangamata

 

Okere falls : Spectacle de rafting !

20 avril : Okere Falls : spectacle de rafting ! 

Ce mercredi matin nous prenons la route vers Whakatane, station balnéaire située dans Bay of Plenty, une baie au nord ouest de l’île du Nord mais bien abritée : la baie de l’Abondance comme James Cook l’a baptisée en 1769 lorsqu’il s’y ravitaille ! Région très fertile au climat favorisé ! Elle bénéficie d’un des plus forts taux d’ensoleillement du pays !

Sur la route nous nous arrêtons au site des Okere Falls. Tout en nous baladant nous aurons le plaisir d’assister à un spectacle de rafting « audacieux » ! Il faut bien dire que depuis le début de notre périple nous avons constaté qu’effectivement la Nouvelle-Zélande est le pays des sports extrêmes et que les néo-zélandais sont très sportifs ! Ceux qui aiment les montées d’adrénaline ont de quoi se satisfaire ici !

Quant à nous, nous vivrons demain notre propre montée d’adrénaline avec la viste d’un volcan marin très actif à White island, 50km de traversée, en face de Whakatane !

20160420 Rotorua Whakatane 12

 

Rotorua et ses alentours

Le dimanche 17 avril nous quittons le Tongariro National Park pour Rotorua. Nous empruntons la Thermal Explorer Highway ce qui est très significatif des nouveaux paysages que nous allons rencontrer le long de la route jusqu’à Rotorua ! Nous nous arrêterons aux Huka falls et surtout à un premier parc géothermal, « the craters of the Moon » !

 Arrivée de bonne heure, vers 15h à notre hébergement à Rotorua ! Accueil très sympathique du propriétaire et… très efficace !


Que dire de Rotorua ! D’abord que c’est une grande ville pour la Nouvelle-Zélande avec ses 70 000 habitants, environ ! C’est aussi un haut-lieu de la culture maori (35% de la population) et l’endroit idéal pour faire connaissance avec ceux-ci ! C’est surtout l’air saturé de soufre qui vous prend dès que vous arrivez dans la ville et même avant le long de la Explorer Thermal Highway ! C’est, en effet, une des zones géothermiques les plus actives de Nouvelle-Zélande ! Son charme, être située sur un très grand lac, le lac Rotorua, et à proximité d’autres lacs tout aussi charmants comme Blue Lake ou Green Lake… Nous y dormons trois nuits, le temps de bien profiter de la région ! Nous nous promenons agréablement dans la ville même si l’odeur de soufre est quasi permanente ! Impossible de ne pas voir les fumeroles sortir ici et là dans la ville : quelquefois un simple trou au milieu d’un jardin privé… parfois, ce sont les bouches d’égout qui fument, ou dans le parc Kuirau en plein centre ville ! Mais le plus impressionnant est sans conteste, Sulphur Bay, une baie du lac Rotorua que l’on peut longer par un sentier jusqu’à Sulphur Point ! Le nom est révélateur de l’endroit qui est particulièrement imprégné de l’odeur d’œuf pourri  ! On imagine que les habitants ne doivent plus le sentir ! Rotorua et ses alentours sont situés sur la faille volcanique qui s’étend de White Island jusqu’aux impressionnants volcans du Tongariro National Park ! La boue et les vapeurs brûlantes témoignent d’une agitation souterraine toujours menaçante ! Nous occupons nos deux jours sans problème entre la visite de la ville :
– son vieux quartier Maori  » à Ohinemutu :
– Les Gouvernement Gardens et ses anciens beaux bâtiments
– Le lac de Tarawera et le village enfoui par l’éruption du volcan du même nom !
– et enfin la très intéressante Waimangu Volcanic Valley ! Finalement ce seront deux jours reposants dans notre périple intense !

 

Waimangu Volcanic Valley

Le lendemain de notre arrivée à Rotorua notre première visite sera celle du Waimangu Volcanic Valley, une vallée aux sources géothermales importantes créée par l’éruption du volcan Tarawera en 1886. C’est un spectacle étrange que nous n’avions jamais eu l’occasion de voir ! Il vous faudrait ajouter aux photos à la fois le bruit bouillonnant des sources et encore plus les odeurs sulfureuses pour reconstituer l’atmosphère ! Ce fut une balade à l’atmosphère insolite et enivrante !

20160418 Waimangu Volcanic Valley 06

 

15 avril : En route vers le Tongariro National Park !

Ce matin départ de Wellington pour nous diriger vers une partie de la Nouvelle-Zélande bien particulière, la région des volcans actifs dans un premier temps avec le Tongariro NP puis dans un second temps vers Rotorua et le monde des sources géothermiques ! La route est longue jusqu’à notre destination, Château Tongarino Hotel, au pied du fameux volcan Ruapehu, encore appelée Montagne du Destin dans la trilogie du Seigneur des Anneaux ! Donc peu d’arrêt mais un petit détour pour passer au site des Rauwaka Falls !
L’arrivée dans l’historique Château Tongarino Hotel est impressionnante par son architecture et son intérieur !
En plein cœur du parc national du Tongarino il est particulièrement bien situé pour la très belle randonnée Tongarino Alpine Crossing, notre programme de demain !

La « Tongariro Alpine Crossing »


Ce matin lever très matinal : petit déjeuner à 6h15 pour un départ en navette à 7h ! Programme la célèbre randonnée 
sportive, Tongariro Alpine Crossing, qui nous fait traverser des paysages fantastiques, lunaires entre trois volcans actifs célèbres de Nouvelle-Zélande, et admirer notamment le fameux volcan Ngauruhoe, encore appelé Doom du Motor pour les fans du Seigneur des Anneaux ! Nous nous en sortons plutôt bien avec 7h de marche pauses comprises.. elle est donnée pour 6 à 8h sans pause. 
Nous avançons dans des paysages imposants, impressionnants, très minéraux mais extraordinaires ! Les paysages sont tellement époustouflants que j’ai eu beaucoup de mal à sélectionner les photos dans l’énorme stock fait à nous deux !!

Une fois de plus nous avons eu de la chance avec la météo : un temps idéal pour marcher, ensoleillé sans être trop chaud ! Le lendemain pluie, nous n’aurions pas pu la faire ! Nous roulions vers Rotorua notre destination suivante, cela ne nous a pas trop gêner ! Avec Rotorua nous allons vers un autre paysage étonnant et insolite : les aires géothermales ! 

1er avril : Les Fiordlands, croisière dans le Fjord Doubtful Sound.

Nous voici aujourd’hui à Te Anau, ville sur le lac du même nom, entrée à la région des fiordlands, une étape phare dans notre circuit si la météo veut bien être de notre côté ! C’est, en effet, une région particulièrement arrosée et il est très rare d’avoir du beau temps !
Notre lodge est particulièrement beau et a une histoire particulière : en effet Avant d’être démonté pierre par pierre et remonté à Te Anau, notre lodge a vécu une autre vie, en tant que couvent des Sœurs de la Miséricorde dans la ville minière de Nightcaps, à 100 km environ de la position actuelle. L’intérieur reflète bien cette première destination !
Au programme de notre journée du lendemain une croisière dans les majestueux fjords…
Deux choix de fjords s’offraient à nous :
– le Milord Fjord : très touristique, très étroit comme des gorges, court et accessible en voiture depuis Te Anau par une très belle route !
le Doubtful Sound : plus paisible, plus large mais aussi plus long ! Excursion d’une journée car il n’est accessible qu’en bateau par la traversée du lac Manapouri.
Après avoir vérifié la veille au soir la météo sur les deux fjords, nous avions décidé de réserver Doubtful Sound où la météo s’annonçait plus favorable et où il y avait beaucoup moins de voiture à faire ! Nous ne le regretterons pas car, après un lever plutôt pessimiste, le ciel a bien voulu se dégager et si nous n’avons pas eu grand soleil nous avons échappé à la pluie contrairement à Milord Fjord, et avons eu un temps suffisamment correct pour profiter du décor grandiose du lac Manapouri puis du fjord Doubtful Sound.
Contrairement à certains fjords très étroits, presque comme des gorges, celui-ci est plutôt très large et long avec de nombreuses ramifications entre des montagnes abruptes et parsemées de cascades. Le temps couvert procurait une atmosphère très particulière et l’on n’aurait pas été surpris parfois de voir surgir un « vaisseau fantôme » de derrière une montagne !

Ce fut une journée très forte et sans voiture au grand plaisir de Christian !!