10 août : château de Couzan


Ce matin nous partons pour une promenade découverte du château de Couzan, forteresse sur un éperon rocheux au-dessus de Lignon du Forez , dans les monts du Forez.

La châtellenie du Couzan était la plus importante du Comté du Forez. C’est probablement vers 1050, que les Semur édifièrent le château sur le pic granitique de Couzan entre les vallées du Lignon et du Chagnon. Le château était composé de trois enceintes construites autour du donjon. Au Moyen Âge, on utilisait au château de Couzan une pierre de taille, carrée, dans laquelle était creusée une cuvette : c’était la pierre à Dîme.
La montée vers l’édifice principal se fait par un chemin au pied duquel on peut admirer un puits où sont gravées les armes des Lévis-Lavieu de Couzan. Nous pénétrons dans la forteresse par la porte Nord percée dans le mur, datant du XVe siècle. La porte fortifiée en ogive, s’ouvre sur une échauguette en poivrière. Au cœur de l’édifice, les restes ruinés de la Tour carrée du XIe siècle dont la maçonnerie en « arête de poisson » permet de la dater du XIe siècle. Une vue imprenable sur les monts du Lyonnais, témoigne de la position stratégique du château. De la tour ronde dite Tour Saint Antoine, on domine la Vallée du Lignon.
En redescendant, nous passons à côté d’une jolie chapelle : la chapelle Saint-Sernin qui porte aujourd’hui le nom de Chapelle Notre Dame de Couzan. C’est dans cette chapelle que se trouve la PIERRE à DIME, découverte dans une des enceintes du château. Au Moyen Age, chaque paysan devait remettre au Seigneur de Couzan une partie de sa récolte qu’il jetait dans la Pierre à Dîme. Il s’agit d’une pierre de taille carrée, dans laquelle était creusée une cuvette, sur chaque face était représenté un visage radié : un soleil souriant représentait les bonnes années alors qu’un visage triste et grimaçant symbolisait les années de famine.
Puis nous faisons une très agréable pause repas juste en-dessous à l’Auberge de la Sarrazine, très bonne adresse… !

 

 

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.