Islande : piste d’Askja à Husavik, port sur la côte nord

De nouveau ce matin déjeuner tôt, 6h45, pour un départ vers 8h ! Notre direction le Nord ! Nous continuons donc de traverser l’île par la fameuse piste F910, toujours aussi chaotique et difficile : cailloux, rochers de lave, sable noir, gués imposants…. tout y est ! Mais les vues sont à la hauteur des difficultés…. magnifiques !

Au bout de 2 heures de piste nous arrivons à un joli hameau typique avec une petite église et des maisons traditionnelles dont les murs sont en torchis et les toits végétalisés ! Après cette pause nous arrivons enfin sur la route circulaire n°1 goudronnée ! Mais devant l’impossibilité pour Dida de regonfler ses pneus, retour en arrière au hameau précédent où il y a une station de gonflage ! Cet intermède technique nous permet d’admirer et de photographier sous toutes les coutures 2 petits renardeaux polaires « apprivoisés » !


Puis c’est l’arrivée à la fameuse cascade de Dettifoss, chute la plus puissante d’Europe ! Les nuages de gouttelettes s’aperçoivent à des kilomètres à la ronde et un grondement de tonnerre assourdissant s’entend bien avant que le regard se pose sur l’immense rideau d’eau : environ 500m3 d’eau/seconde dégringolant d’une hauteur de 44m ! Nous y pique-niquons rapidement transis par le vent et le froid, avant d’aller l’admirer de près. Elle est spectaculaire !


Une petite marche d’environ trois quarts d’heure nous permet d’aller admirer le grand canyon de Jökulsárgljúfur, canyon fluvial le plus long d’Islande (25km) creusé par la rivière Jökulsá ! Son nom signifie « gorge de la Rivière glaciaire ». A la sortie de la route 85, à Asbyrgi, nous admirons le canyon en fer à cheval : une paroi lisse s’élève sur 100m et décrit un arc large de 1km autour d’un épais tapis de verdure. Au centre un promontoire rocher appelé Eyjann ou « île » nous sert d’observatoire ! D’après les géologues la formation de ce canyon serait du à l’éruption d’un volcan tapi sous la glace du Vatnajökull, pourtant relativement loin !
Puis nous reprenons le bus et longeons la côte nord.


Vers 17h30 c’est l’arrivée à Husaki,  joli petit port ! Clément se voit conseiller de faire notre sortie baleines plutôt ce soir que demain matin comme prévu initialement, car celles-ci sont présentes en ce moment ! Nous sommes d’accord et sortons en bateau vers 20h pour aller à leur devant. Nous ne le regretterons pas ! Ce sera super ! « Mer calme, beau temps et profusion de baleines virevoltant autour de nous » et aussi…. 3h de gagner pour la journée de demain !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.