Islande : Reykjavik aux îles Vestmann


Dimanche 2 juillet : entrée en matière magnifique avec comme programme, le cercle d’Or Nous commençons par :

– le parc de Pingvellir, cœur historique, haut lieu de la mémoire islandaise et siège du premier Parlement d’Islande ! Nous sommes sur une grande plaine de lave avec un immense lac, située juste sur le rift des 2 plaques eurasienne et nord-américaine ayant provoqué une immense faille : lAlmannagiá. Nous suivons le sentier dans la faille jusqu’à l’ancienne tribune de l’Alping et du Lögberg.
– Puis c’est l’arrivée à Geysir : le grand Geysir a donné son nom à tous les geysers du monde ! Une nuée de photographes entourent le Strokkur, voisin de Geysir et plus actif en ce moment, pour guetter la fameuse boule bleue annonçant le jet d’eau et ne pas rater la photo ! Passage un peu trop rapide à mon gré…
– dernier arrêt sur ce Cercle d’Or, les chutes de Gulfoss. Gigantesques, splendides, impressionnantes, il n’y a pas de mot assez fort pour exprimer ce que l’on ressent devant celles-ci ! Un sentier longe la double cascade de la Hvitá, rivière qui se précipite dans un bruit assourdissant au fond d’un ravin de 2.5km, 32m en contrebas !


Nous quittons avec un peu de regret cet endroit magique pour nous diriger vers l’embarcadère du ferry qui doit nous emmener vers les îles Vestmann, en particulier l’île Heimaey. Nous sommes super bien installés dans l’hôtel ! Programme de la demi-journée bien remplie ! Sitôt prêts, nous partons pour une belle randonnée vers le magnifique amphithéâtre naturel de Herjólfsdalur, cratère verdoyant passant pour le fief du premier habitant de l’île. Un sentier remontant vers le nord nous amène à un promontoire dominant le port. C’est aussi le royaume des macareux qui nous offre un beau spectacle gratuit !

Après avoir dégusté l’excellent repas de Clément, nous repartons pour une randonnée nocturne digestive*** : la montée dans les laves au sommet du volcan Edfell créé à la suite de l’éruption de 1973.
Nous nous couchons vers minuit bien fatigués !


En fait nous aurons souvent des journées à rallonge compte tenu de la quasi inexistence de la nuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *