22 et 23 mars : Sur la route des Alpes du Sud et du Mt Cook !

Mardi 22 au matin nous partons direction les Alpes du Sud et le fameux Mont Cook. Celles-ci sont le résultat d’une subduction de la plaque Pacifique sous la plaque australienne.

Cette faille alpine de 25 à 30 millions d’années crée une véritable frontière naturelle entre l’est et l’ouest de l’île. Les Maoris sont les premiers hommes à traverser ces montagnes en passant notamment par Arthur’s Pass et Lewis Pass. Le centre de l’île du Sud est synonyme de montagnes et de grands espaces sauvages !

Notre première étape passe par Lake Tekapo. C’est l’endroit, semble-t-il, où le ciel est le plus pur et où les étoiles sont le plus facile à observer : un observatoire est installé sur le Mount John ! Dès notre installation dans notre chambre d’hôte finie, nous partons pour la montée au Mount John : balade sympa avec à l’arrivée une vue magnifique à 360° ! Quant à l’observation des étoiles nous ne ferons pas l’expérience le ciel étant très nuageux ce soir-là !

Mercredi 23, après un excellent petit déjeuner, nous reprenons notre route vers le Mount Cook, sommet le plus haut de Nouvelle-Zélande ! Malheureusement la météo s’annonce pluvieuse pour deux jours ! Une pause balade et pique-nique au Lake Pukaki, nous permet d’en apercevoir son sommet enneigé au loin ! Nous en profitons pour faire une toute petite balade qui nous permet de voir et de comprendre ce qu’est un « kettle hole » !

Schémas et explications (en anglais)

Bien contents d’avoir pu apercevoir ce sommet emblématique car nous arriverons effectivement sous la pluie et tous les sommets de ce cirque glaciaire seront cachés dans des nuages bien noirs ! Circuler rien à voir !! Espérons que la météo du lendemain nous donnera quelques heures de beau temps pour apercevoir et photographier le fameux Mont Cook et faire la belle randonnée de Hooker Valley !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *