Rotorua et ses alentours

Le dimanche 17 avril nous quittons le Tongariro National Park pour Rotorua. Nous empruntons la Thermal Explorer Highway ce qui est très significatif des nouveaux paysages que nous allons rencontrer le long de la route jusqu’à Rotorua ! Nous nous arrêterons aux Huka falls et surtout à un premier parc géothermal, « the craters of the Moon » !

 Arrivée de bonne heure, vers 15h à notre hébergement à Rotorua ! Accueil très sympathique du propriétaire et… très efficace !


Que dire de Rotorua ! D’abord que c’est une grande ville pour la Nouvelle-Zélande avec ses 70 000 habitants, environ ! C’est aussi un haut-lieu de la culture maori (35% de la population) et l’endroit idéal pour faire connaissance avec ceux-ci ! C’est surtout l’air saturé de soufre qui vous prend dès que vous arrivez dans la ville et même avant le long de la Explorer Thermal Highway ! C’est, en effet, une des zones géothermiques les plus actives de Nouvelle-Zélande ! Son charme, être située sur un très grand lac, le lac Rotorua, et à proximité d’autres lacs tout aussi charmants comme Blue Lake ou Green Lake… Nous y dormons trois nuits, le temps de bien profiter de la région ! Nous nous promenons agréablement dans la ville même si l’odeur de soufre est quasi permanente ! Impossible de ne pas voir les fumeroles sortir ici et là dans la ville : quelquefois un simple trou au milieu d’un jardin privé… parfois, ce sont les bouches d’égout qui fument, ou dans le parc Kuirau en plein centre ville ! Mais le plus impressionnant est sans conteste, Sulphur Bay, une baie du lac Rotorua que l’on peut longer par un sentier jusqu’à Sulphur Point ! Le nom est révélateur de l’endroit qui est particulièrement imprégné de l’odeur d’œuf pourri  ! On imagine que les habitants ne doivent plus le sentir ! Rotorua et ses alentours sont situés sur la faille volcanique qui s’étend de White Island jusqu’aux impressionnants volcans du Tongariro National Park ! La boue et les vapeurs brûlantes témoignent d’une agitation souterraine toujours menaçante ! Nous occupons nos deux jours sans problème entre la visite de la ville :
– son vieux quartier Maori  » à Ohinemutu :
– Les Gouvernement Gardens et ses anciens beaux bâtiments
– Le lac de Tarawera et le village enfoui par l’éruption du volcan du même nom !
– et enfin la très intéressante Waimangu Volcanic Valley ! Finalement ce seront deux jours reposants dans notre périple intense !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *