10ème et dernier jour : Ombrine – Fadouith – Dakar

8h : Petit déjeuner occidental avec une délicieuse confiture de mangue faite par la propriétaire (mâtinée corse/bretonne). Vers 8h30 nous embarquons sur une pirogue avec un guide pour faire « la petite amazonie » : balade cette fois-ci dans des bolongs très étroits où nous sommes même parfois obligés de nous pencher pour passer. Quelques oiseaux bravant le vent mais surtout…. des palétuviers, des petits, des grands, des enchevêtrements… ! Nous atteignons Missirah où nous attendent notre chauffeur Oussin, le 4×4 ainsi qu’un guide local nous emmenant voir le fromager millénaire (le plus vieux du Sénégal apparemment) ! Celui-ci nous explique qu’il est en contact avec une association de Machecoul à qui il propose des projets de développement : le message est compris… il souhaite un pourboire…. nous lui donnons 1000 CFA !! C’est à chaque fois la même chose : un truc à voir / un guide / un pourboire… !)
Nous reprenons la voiture direction Foundiougne où notre chauffeur veut essayer de prendre le bac de 11h30 pour traverser le Saloum et rejoindre Joal-Fadiouth où nous devons déjeuner. Pour cela il prend des raccourcis c’est-à-dire des petits chemins de sable traversant plein de villages isolés….! Nous arrivons à 11h45 mais le bac est là, attendant la livraison de gas-oil ! C’est bien pour nous…!!! Quelques emplettes aux vendeurs de trottoir en attendant. Le gas-oil arrive mais devant l’état des moteurs, les fuites de gas-oil, Christian est très sceptique sur notre chance de partir et de passer ! Mais si ! Cela le fait et finalement nous débarquons de l’autre côté sans trop d’encombre ! Nous arrivons vers 14h30 à la Taverne des Pêcheurs où nous sommes attendus pour manger ! Tenue par un européen, très bonne cuisine et très joli cadre en bord de mer.
L’après-midi, une pirogue nous emmène voir dans une île les greniers à mil sur pilotis et des …… artisans locaux qui nous arnaquent joyeusement !! puis le cimetière mixte chrétiens-musulmans. Ici nous sommes au pays des Sérères, ethnie majoritairement chrétienne, mais la cohabitation avec les quelques musulmans est harmonieuse et il y a de nombreux mariages mixtes. Nous traversons ensuite la passerelle de 400m en bois pour visiter le village typique de Fadiouth où règnent partout les coquillages jusque dans la construction des maisons ! De nombreuses salles de palabres, mais aussi pas mal de cochons traînant un peu partout à la place des habituelles chèvres ! A la sortie du village monument pour le centenaire de la naissance de Léopold Senghor (1906-2006), ce dernier étant natif de Joal.
Retour à la voiture pour Dakar où nous arrivons à 20h10.
Périple très beau et très dépaysant mais tout le monde est content de retrouver de vrais sanitaires et de vrais lits !

 

 

 

 

 

2 réponses à “10ème et dernier jour : Ombrine – Fadouith – Dakar

  1. Pas complètement encore… et il risque d’être mis à rude épreuve ces temps-ci !!

  2. Et bien quel beau périple ! Alors, vous l’avez attrapé ce virus … de l’Afrique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *